île de la
REUNION

medecinssousleaudelareunion.org

accueil > informations fédérales > diabète > conditions

DIABÉTIQUES INSULINO-DÉPENDANTS :
CONDITIONS AUTORISANT LA PRATIQUE DE LA PLONGÉE SUBAQUATIQUE DE LOISIR AVEC SCAPHANDRE

La plongée chez les diabétiques insulino-dépendants ne peut être organisée que dans des conditions spécifiques. Elle échappe par conséquent au sport de masse.

A.                Procédure pour la délivrance du certificat de non contre indication à la pratique de la plongée subaquatique de loisir pour les diabétiques insulino-dépendants :

B.                Les 7 conditions de non contre indication diabétologique à la plongée subaquatique de loisir chez le diabétique insulino-dépendant :

  1. Diabétique insulinotraité âgé d’au moins 18 ans.

  2. Suivi diabétologique régulier (au moins 3 fois / an) depuis au moins un an par le même diabétologue. Une éducation diabétologique, notamment concernant la gestion de l’insulinothérapie et la prévention de l’hypoglycémie en cas d’activité sportive a été dispensée.

  3. HbA1c < 8,5%

  4. Auto-surveillance glycémique régulière (au moins  4 fois / jour).

  5. Aucune hypoglycémie sévère ni acidocétose dans l’année précédant la délivrance du certificat.

  6. Seuil de perception correct des hypoglycémies (> 0,50 g/l soit 2,75 mmol/l). Le patient doit savoir reconnaître une hypoglycémie et y réagir seul.

  7. Absence de retentissement macroangiopathique ou microangiopathique ou de neuropathie périphérique patente.

C.                Prérogatives techniques restreintes :

  1. Aucune autonomie pour les plongeurs insulino-dépendants et ce, quel que soit leur niveau de plongeur.

  2. Plongées encadrées par un E2 au minimum en milieu naturel, un E1 au minimum en milieu artificiel.

  3. Plongées dans la courbe de sécurité.

  4. Plongées dans l’espace médian (20 mètres maximum). Durée de la plongée limitée à 30 minutes.

  5. Outre l’encadrant et les autres plongeurs, la palanquée ne peut comprendre plus d’un plongeur diabétique insulino-dépendant, et cela quel que soit son niveau

  6. Interdiction de plonger :
    - en cas de température de l’eau inférieure à 14°C ;
    - s’il existe des conditions gênant la mise en pratique du protocole de mise à l’eau (bateaux peu stables, pneumatiques par exemple…) … ;
    - si, en cas d’émersion rapide, le retour vers le bateau est difficile (courant, vagues, turpitude de l’eau, brume, nuit, etc.).

D.                Commentaires :

E.                 Pièces annexes :


 (1) Par traitant, on entend le diabétologue suivant le patient depuis au moins un an. Préalable signifie que le Médecin Fédéral ne délivrera un certificat de non contre indication QU’APRÈS AVOIR PRIS CONNAISSANCE du certificat préalable. (retour texte)

haut de la page

version du 26/07/2005
mise en ligne : 03/11/2005