ARESUB

 

LA SURVEILLANCE MEDICALE A TITRE DE MEDECINE DU TRAVAIL DES SALARIES TRAVAILLANT EN MILIEU HYPERBARE A L’ILE DE LA REUNION

 

Docteur BOYENVAL, Médecin du Travail, INTERMETRA

 

9 décembre 1999

 

Le travail en milieu hyperbare et plus particulièrement la pratique de la plongée sous-marine s’effectue dans un milieu hostile, aux risques nombreux.

 

Les salariés des entreprises concernées sont régis par toute une réglementation présentée par le Docteur MAZEL et, outre les accidents du travail, la pathologie professionnelle est prise en compte au sein du tableau n°29 des Maladies Professionnelles.

 

A titre de prévention et en vue de déterminer l’Aptitude des salariés exerçant en milieu hyperbare, il est impératif que ces derniers soient suivis et examinés par la Médecine du Travail. Pour ce qui est des moniteurs de plongée, la Médecine du Travail ne s’applique qu’aux seuls moniteurs salariés, et non aux gérants de société ou aux bénévoles.

 

En plus de l’examen clinique, de nombreux examens complémentaires doivent être effectués, souvent dans des services spécialisés et avec des fréquences bien précises.

 

De manière à simplifier la réalisation pratique de tous ces examens et mieux les coordonner par rapport à la visite médicale passée chez le Médecin du Travail, une convention entre notre service interentreprises (INTERMETRA) et le Centre Hospitalier Sud Réunion (seul complexe hospitalier du département possédant un caisson de recompression) a été signée le 08 septembre 1999.

 

Cette procédure permet d’effectuer tous les examens complémentaires, ordonnés par la réglementation, en un même lieu et dans un temps réduit. En effet, dans la mesure du possible, tous ces examens sont regroupés le même jour, évitant ainsi une grosse perte de temps lors des déplacements.

 

Les résultats de tous ces examens sont regroupés par le secrétariat du Dr HARMS (secrétariat caisson) et, lorsqu’ils sont au complet, transmis au Médecin du Travail demandeur.

 

 

Liste des examens complémentaires pratiqués lors de l’examen d’aptitude initial :

 

  1. Laboratoire :

-          Dans le sang :

-          Numération formule sanguine et plaquettes,

-          Glucose,

-          Acide urique,

-          Cholestérol,

-          Triglycérides ;

-          Dans les urines :

-          Albumine,

-          Sang ;

  1. Radiologie :

-          Téléthorax,

-          Radios des grosses articulations (hanches et épaules de face, genoux de profil avec tiers inférieur du fémur et tiers supérieur du tibia) ;

  1. O.R.L. :

-          Audiogramme,

-          Impédancemétrie ;

  1. Pneumologie :

-          Exploration fonctionnelle respiratoire :

-          Mesure CV,

-          VEMS,

-          VMM,

-          Courbe débit volume de la consommation d’oxygène ;

  1. Cardiologie :

-          Electrocardiogramme au repos (12 dérivations),

-          Test d’effort sous maximal ;

  1. Neurologie :

-          ElectroEncéphaloGramme avec stimulation lumineuse et hyperpnée ;

  1. Caisson hyperbare :

-          Test de compression (12 mètres).

 

ASSOCIATION REUNIONNAISE DE MEDECINE SUBAQUATIQUE ET HYPERBARE

Siège social : Groupe Hospitalier Sud Réunion, BP 350, 97448 Saint-Pierre cedex, Ile de la Réunion

http://www.aresub.org

 

retour en haut de la page

retour au sommaire de médecine hyperbare

retour au sommaire général (page accueil ARESUB)