ARESUB

MODE D'ACTION DE LA CHALEUR SUR LES VENINS THERMOLABILES

    "L'idée de la dénaturation du venin par la chaleur est certes séduisante pour expliquer l'efficacité de ce traitement, mais il est peu probable que la température cutanée augmente effectivement à plus de 50°C. Il faut probablement y voir un effet de la vasodilatation induite par la chaleur, amenant ou aidant une "défixation" du venin de ses récepteurs."

(extrait de : Régis Bedry et Dominique Ha, "Piqûre de vive : traiter par la chaleur !", La Revue du Praticien, Médecine Générale, tome 14, n° 499 du 8 mai 2000, p 937-939)

 

date de mise en ligne : 5/9/2001


ASSOCIATION REUNIONNAISE DE MEDECINE SUBAQUATIQUE ET HYPERBARE
Siège social : Groupe Hospitalier Sud Réunion, BP 350, 97448 Saint-Pierre cedex, Ile de la Réunion

http://www.aresub.org

Retour en haut de la page
Retour aux dangers de la faune sous-marine
Retour au sommaire de médecine subaquatique
Retour au sommaire de médecine hyperbare
Retour au sommaire général (page d'accueil ARESUB)